Jean Marc F. (93)

« 9,8 parce que 10 n’existe pas ! Joyeuses fêtes et à l’an prochain »